CRÉDIT POUR FICP

RACHAT DE CRÉDIT POUR FICP

RACHAT DE PRÊT FICP

Le rachat de crédit FICP est défini comme une procédure de regroupement de dettes des consommateurs faisant face à un fichage bancaire auprès de la Banque de France afin de réduire leurs mensualités de remboursement.

Le rachat de crédit FICP a pour rôle principale pour les fichés bancaires de prolonger la période remboursement de tous leurs prêts tout en réduisant le taux d’intérêt appliqués aux anciens prêts.

Le regroupement de crédit FICP n’est en soi pas mission impossible. Cela est dû au fait que le fichier FICP n’a pas pour rôle de sanctionner l’emprunteur comme c’est le cas du FCC qui interdit carrément à l’emprunteur d’obtenir un prêt à cause de l’émission de chèques sans provision qui est considéré comme fraude.

Une restructuration de prêt FICP est possible du moment que le fichier FICP qui a une fonction informative aide seulement les banques et sociétés de crédit à prendre leur propre décision pour octroyer un financement. Le fichier inclut les retards de remboursements ou incidents de crédits.

Le rachat de crédit FICP qu’on appelle aussi regroupement, restructuration ou consolidation de prêt FICP a pour but tout simplement d’aider les emprunteurs à diminuer le montant des remboursements mensuels. La principale méthodologie du rachat de crédit consiste à reduire les mensualités de prêt en rallongeant la période de remboursement.

AVANTAGES D'UN RACHAT DE PRÊT FICP:

  • réduire le nombre de prêteurs et donc mensualités en un unique créancier,

  • faire baisser les remboursements mensuels,

  • réduire le taux d’interet moyen en remplacant les credits revolving ou renouvelables par un prêt normal à bas taux.

Conditions pour obtenir un rachat de crédit en étant FICP:

  • plus facile pour les propriétaires que les locataires mais pas impossible pour ces derniers,

  • pour les propriétaires: la somme des crédits ne doit pas dépasser 70% de la valeur expertisée du bien immobilier,

  • après regroupement des prêts, le taux d’endettement devra tomber sous 40% des revenus.

Le regroupement de crédit FICP n’est en soi pas mission impossible. Cela est dû au fait que le fichier FICP n’a pas pour rôle de sanctionner l’emprunteur comme c’est le cas du FCC qui interdit carrément à l’emprunteur d’obtenir un prêt à cause de l’émission de chèques sans provision qui est considéré comme fraude.

L’IMPORTANCE DES DIFFÉRENCES ENTRE LES TYPES DE RACHATS DE CRÉDIT POUR FICP

Quand on parle de regroupement de crédit pour FICP, parle-t-on de tous les emprunts existants? Non, on parle de rachat de deux type de crédits:

  • Rachat de prêt ayant généré le fichage FICP et qui après cette opération feront deficher l’emprunteur.

  • Rachat de crédit des prêts existants qui existaient avant le fichage à la Banque est importante.

Cette différence est importante, car il ne faut pas faire la faute de faire racheter tous les prêts en etant fiché FICP, mais d’abord de procéder au défichage en rachetant les crédits ayant provoqué le fichage et ensuite après déblocage de la situation procéder avec le reste des emprunts sous de meilleures conditions.

DÉMARCHES POUR OBTENIR UN RACHAT DE CRÉDIT

Un emprunteur fiché FICP afin d’obtenir un défichage de la Banque de France doit absolument procéder à un regroupement de prêt qui inclue les étapes suivantes:

  • Identification d’un racheteur de crédit acceptant un fichage FICP.

  • Présentation des crédits existants à racheter par priorité en commençant par ceux qui permettent le défichage d’abord.

  • Elaboration d’un dossier de crédit qui tient compte de la situation personnelle et financière du demandeur de regroupement de prêt fiché.

  • Accord de rachat de crédit.

  • Virement d’argent sur le compte du créancier qui a fait ficher FICP l’emprunteur.

  • Défichage de la Banque de France.

ÉVALUATION ET ANALYSE DU RACHAT DE DETTE POUR FICP

Un organisme prêteur afin de donner un accord final de regroupement de crédit doit tout d’abord évaluer et analyser chaque transaction qu’il prend dans ses livres en tenant compte des points cruciaux suivants:

  • Identification de tous les contrats de crédit existants incluant les dettes qui ont mené au fichage FICP.

  • Taux d’endettement avant et après le rachat de crédit.

  • Déterminer les revenus réguliers du FICP qui vont rembourser le principal et les intérêts.

  • Evaluer les biens de l’emprunteur FICP: bien immobilier, assurance-vie, actions et sicav, véhicule de valeur.

  • Situation professionnelle, en CDD, CDI, en intérim, retraité ou sans emploi.

  • Apport de garantie complète ou financière de la par d’un tiers.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE UN RACHAT DE PRÊT POUR FICP LOCATAIRE ET FICP PROPRIÉTAIRE ?

La différence entre un rachat de prêt pour locataire un regroupement de crédit pour propriétaire est substantielle vu que les deux cas vont offrir des conditions de garantie différentes vis-à-vis d’un organisme prêteur.

RACHAT DE CRÉDIT FICP POUR LOCATAIRE

Le rachat de crédit pour FICP locataire fait face à une problématique de l’emprunteur qui ne peut présenter de garantie dans le cas où il ne peut faire face à ses obligations de remboursement.

Le regroupement de prêt pour locataire en cas de fichage va dépendre exlusivement du taux d’endettement et du niveau des revenus censes contribuer au remboursement de la nouvelle dette apres défichage.

RACHAT DE CRÉDIT POUR PROPRIÉTAIRE

Le rachat de prêt pour propriétaire FICP est de plus en plus proposé par les organismes de crédits et les banques qui sont souvent friands de ce type de risque puisqu’il permet de faire deficher un client en lui injectant de l’argent frais, tou en ayant une securité qui consiste en un bien immobilier.

Un organisme de crédit va procéder de deux manières lorsqu’il donnera son accord de prêt à un proprietaire fiché FICP, en appliquant les deux options suivantes:

  • Avec nantissement de la propriété immobilière, c’est-à-dire que le bien immobilier appartiendra à la banque en proportion ou pro rata au montant du rachat de crédit.

  • Sans nantissement du bien immobilier, ce dernier étant juste un confort intangible pour l’organisme prêteur sachant que l’emprunteur aura toujours un bien de valeur à la disposition en cas de problèmes.